Cet article, intitulé ” Vitamine D et soleil : la vitamine du soleil ? Soleil Vitamine et compagnie ” vous donnera quelques détails qui vous manquent peut être pour bien comprendre ce qu’est la vitamine D.

vitamine d et soleil

L’insuffisance en vitamine D touche presque 50% de la population mondiale. Ces personnes ont ce qu’on appelle une défficience en vitamine D ou VDD. Cette épidémie d’hypovitaminose D peut être principalement attribuée au mode de vie (par exemple moins d’activités en exterieur), et environnemental (par exemple la pollution de l’air). Ces facteurs réduisent considérablement les niveaux d’exposition au soleil. Or l’exposition aux ultraviolets B (UVB) est nécessaire à la production de vitamine D par la peau. Cette déficience est une affaire de santé publique, car l’hypovitaminose D est un facteur de risque indépendant de mortalité dans la population. Les études actuelles suggèrent que nous aurions besoin de plus de vitamine D que recommandé afin d’éviter certaines maladies chroniques. Au fur et à mesure que la proportion de VDD augmente, l’importance accordée à cette hormone aussi , avec une concentration de la recherche et de la prévention. Comme peu d’aliments contiennent de la vitamine D, les études recommandent une supplémentation pour atteindre voir dépasser les doses journalières nécessaires. Elles suggèrent également de mesurer les niveau deserum 25 hydroxyvitamin D si le patient présente un risque de déficience en vitamine D. Les patients en VDD ont pour traitement une supplémentation en vitamine D2 ou D3. Une méta étude publiée en 2007, a montré que la supplémentation en vitamine D est associé à une réduction de la mortalité.

 

Biologie de la vitamine D : la vitamine du soleil

La vitamine D est unique car elle est fabriquée par la peau suite à une exposition au soleil. La vitamine D existe dans deux formes. La vitamine D2, est obtenue par irradiation des levures stéroles et ergostérol, et est trouvé naturellement dans les champignons exposés au soleil. La lumière UVB du soleil frappe la peau, et nous fabriquons la vitamine D3, elle est donc la forme la plus naturelle. Les êtres humains ne fabriquent pas de vitamine D2, la plupart des huiles (de poisson notamment) contiennent de la vitamine D3. La vitamine D (D2 ou D3) ingérée est incorporée dans les cyclomicrons, qui sont absorbés dans le système lymphatique et pénètrent dans le sang. La vitamine D qui vient de la peau ou l’alimentation est biologiquement ihnerte, et nécessite sa première hydroxylation dans le foie par la D25 hydroxylase. Elle se transforme en 25(OH)D puis 25(OH)2D qui va stimuler l’absorption du calcium par l’intestin. Sans vitamine D, seul 10 à 15% du calcium et 60% du phosphore seraient absorbés.

vitamine du soleil

Soleil Vitamine D, la vitamine du soleil

Une des sources principale de vitamine D est le soleil. Pour la plupart des personnes, cette vitamine D est synthetisée à partir du soleil. L’interêt de cette vitamine du soleil est qu’elle reste deux fois plus longtemps dans le sang qu’une vitamine D fournie par l’alimentation. Quand un adulte s’expose en maillot de bain au soleil, sont corps à produit 24H plus tard de 10 000 à 25 000 UI (dépend de l’exposition et de la personne).

soleil vitamine

Autres facteurs

Il y a d’autres facteurs qui influence le niveau de vitamine D que votre corps peur produire suite à une exposition solaire.

  • Tout d’abord la surface de peau exposée : plus la surface d’exposition est importante, plus vous produirez de vitamineD.
  • Votre âge : en avancant dans l’âge, votre peau a une plus grande difficultée pour produire de la vitamine D.
  • Votre protection solaire : les crèmes solaires vont fonctionner comme une barrière et filtrée une partie des UV permettant la production de vitamine D.
  • L’altitude à laquelle vous vous situez : le soleil est plus intense au sommet d’une montagne qu’au bord de la place. Ce qui signifie que plus vous êtes haut, plus vous êtes susceptible de produire de la vitmine D en quantité.
  • Le temps : si le temps est nuageaux, moins d’UVB atteindront votre peau, et vous produierez donc moins de vitamine D.
  • La pollution : la pollution à tendence à filtrer et à réfléchir les UVB. En ville, les taux de vitamine D produits seront donc moins important qu’à la campagne.

 

Utilisation d’un banc solaire

Votre peau peu également produire de la vitamine D en intérieur à partir d’un banc solaire à UV. Comme avec la lumière naturelle du soleil, produire la quantité de vitamine D nécessaire ne nécessite que quelques minutes d’exposition. Il n’est pas obligatoire de bronzer pour avoir atteind un taux suffisant. Si vous  choisissez d’utiliser un banc solaire, le “Vitamine D council” recommande de faire appel au même sens commun que face au soleil. Celà inclus :

  • Ne pas recevoir plus de la moitié de l’exposition nécessaire à “brûler la peau”
  • Utiliser des banc qui ont un bon niveau d’UVB, plutôt que des banc UVA

 

Exposition aux UVB et risque de cancer de la peau

Si vous exposez votre peau au soleil jusqu’aux coups de soleil, vous risquez des complications. Ces complications sont bien évidemment les cancers de la peau. La recherche à montré que l’exposition modérée et répétée au soleil est bon pour la santé, mais que la surexposition augmentait le risque de développer un cancer de la peau.

Les vêtements épais sont la solution de protection la plus efficace. Les crèmes soleil sont un plus et non une solution de remplacement efficace. Mais si vous tenez absoluement à utiliser des crèmes solaires, choisissez un indice de protection élevé contre les UVA et les UVB.

 

Vitamine D et soleil inexistant : les aliments à la rescousse

Seul quelques aliments sont une bonne source de vitamine D. L’huile de foie de morue en fait partie.

Voici d’autres aliments à privilégier pour un apport significatif en vitamine D :

  • Poissons gras
  • Foie de boeuf
  • Jaunes d’oeuf
  • Certains laits
  • Certaines céréales

 

Dosages

Dosages recommandés par divers institutions
Vitamin D Council Endocrine Society Food and Nutrition Board
Nouveaux nés 1,000 IU/jour 400-1,000 IU/jour 400 IU/jour
Enfants 1,000 IU/jour par 11 kg de poids de corps 600-1,000 IU/jour 600 IU/jour
Adultes 5,000 IU/jour 1,500-2,000 IU/jour 600 IU/jour, 800 IU/jour pour les personnes agées

Le Food and Nutrition Board sont les recommandations du gouvernement américain

 

Puis-je dépasser les dosages ?

Oui vous pouvez, dans une certaine mesure. Voici les dosages maximum évalués par divers institutions.

Dosages limites recommandés par divers institutions
Vitamin D Council Endocrine Society Food and Nutrition Board
Infants 2,000 IU/jour 2,000 IU/jour 1,000-1,500 IU/jour
Children 2,000 IU/jour par 11 kg de poids de corps 4,000 IU/jour 2,500-3,000 IU/jour
Adults 10,000 IU/jour 10,000 IU/jour 4,000 IU/jour

La vitamine D est soluble dans la graisse, et pour cette raison son élimination est lente. Votre corps aura donc du mal à éliminer des doses importantes de vitamines D. Le “vitamine D council” recommande de ne pas dépasser la limite recommandée, donc de ne pas dépasser une prise de 10 000 UI par jour pour les adultes.

Même si ces quantités peuvent paraître élevées, n’oubliez pas que votre corps peut produire de 10 000 UI à 25 000 UI de vitamine D après une petite exposition au soleil. La toxicité de la vitamine D n’intervient qu’après avoir dépassé les 40 000 UI pendant plusieurs mois.

Pour combattre certaines maladies, les chercheurs ont montré les bénéfices de ces très hautes doses de vitamine D. Entre autre, il a été montré qu’une très haute dose de vitamine D peut avoir des effets positifs sur des maladies comme le cancer de la prostate ou la sclérose.

Si vous décidez de prendre de la vitamine D à haute dose, voici les recommandations à suivre : travaillez main dans la main avec une docteur, et testez votre niveau de vitamine D[25(OH)] tous les 3 mois, pour vous assurer que vos niveau sangins sont dans la bonne fouchette.

 

Et si j’ai des problèmes pour absorber la vitamine D sous forme de suppléments ?

Certaines personnes ont testé leur niveau de vitamine D, et ont remarqué que malgré la prise de vitamine sous forme de suppléments, et de manière régulière, leur corps n’en disposait pas encore suffisamment. Celà s’explique par le fait que leur corps a des difficulté pour absorber la vitamine D sous forme de suppléments. Si vous faites face au même problème, voici ce que vous pouvez essayer :

  • Prenez la vitamine D sous votre langue plutôt que de l’avaler directement
  • Essayer de vous exposer au soleil
  • Augmentez les prises

Toujours faire tester votre niveau de vitamine D[25(OH)] pour vous assurer que votre régime alimentaire est sans risque. Faites le tous les 3 à 6 mois.

 

Références :

  1. American Association for Cancer Research (AACR). “Oral vitamin D supplements reduced levels of Ki67 in prostate cancer cells.” ScienceDaily, 31 Mar. 2012.
  2. Cannell JJ, Vieth R, Willett W, Zasloff M, Hathcock J, Cod Liver Oil, Vitamin A Toxicity, Frequent Respiratory, Infections, and the Vitamin D Deficiency Epidemic. Annals of Otology, Rhinology & Laryngology Volume 117, No. 11. 2008.
  3. Chen TC, Lu Z, and Holick MF. Photobiology of Vitamin D. In Vitamin D: Physiology, Molecular Biology and Clinical Applications by Holick MF. Humana Press, 2010.
  4. Cusano NE, Thys-Jacobs S and Bilezikian JP. “Hypercalcemia Due to Vitamin D Toxicity.” In Vitamin D, Third Edition, by Feldman D,and Adams JS. Elsevier Academic Press, 2011.

Plus d’information sur la vitamine D : Wikipedia

vitamine D